Ce programme est préparé au cours de l'année 2008/2009 et présenté au cours de concerts en 2009.

Mille regretz


L’éveil de la nature, le chant des oiseaux et l’amour ont souvent été associés musicalement: éveil des oiseaux au matin, de la nature au mois de mai, des sens et de la passion dans le cœur des amants.

Cette association a pris à la Renaissance un essor encore plus grand, dû à la naissance d’un genre nouveau, la chanson descriptive. Celle-ci, souvent écrite à 4 voix, a su, sous la forme de courtes scènes, saisir l’atmosphère et les caractères de situations très particulières : description d’une chasse, du caquetage animalier des femmes autour du lavoir, de batailles terrestres et marines et de faits divers grivois à message amoureux. La chanson se contente parfois de décrire au premier degré mais aborde souvent la thématique  par le biais de métaphores.

Notre programme parcourra ainsi presque deux siècles de musique et plusieurs pays, de Josquin des Prez à John Wilbye, en passant par Roland de Lassus, Guillaume Costeley le Normand de Pont-Audemer ou Thomas Luis Victoria.

Quelques pièces sacrées seront suivies de ces chansons descriptives si expressives.


 

Una sanosa porfia – Juan del Encina (1468-1529)

 

O vos omnes – Thomas-Luis Victoria

Vere Languores – Thomas-Luis Victoria

Ave Maria – Josquin Desprez

 

La la la, je ne l’ose dire – Pierre Certon

Quand le berger vit la bergère – Guillaume Costeley

Mon cœur se recommande à vous – Rolland de Lassus / Clément Marot

Il est bel et bon – Pierre Passereau

Mignonne, allons voir si la rose – Guillaume Costeley / Philippe de Ronsard

Las, je n’eusse jamais pensé – Guillaume Costeley

Mille regrets – Josquin Desprez

Les miens aussi – Tielman Susato

Adieu, sweet Amaryllis – John Wilbye

Weep o mine eyes – John Bennett

La nuit froide – Rolland de Lassus

Voici le vert et beau mai – Jacques Mauduit / Antoine de Baïf