Ce programme est préparé au cours de l'année 2012/2013 et présenté au cours de concerts en 2013.

Messe de Madrid - Scarlatti


Knut Nystedt : Sing and rejoice

Domenico Scarlatti : Messe de MadridKyrie

Simone Plé : Chant de prière – Miserere nostri

Domenico Scarlatti : Messe de MadridGloria

Trond Kverno : Ave maris stella

Pau Casals : Salve Montserratina

Domenico Scarlatti : Messe de MadridCredo

Thierry Escaich : Alleluia

Domenico Scarlatti : Messe de MadridSanctus, Benedictus

Joaquim Homs : Antifona

Maurice Duruflé : Ubi caritas

Domenico Scarlatti : Messe de MadridAgnus dei

John Tavener : The Lamb

Arvo Pärt : Da pacem Domine


Programme 2013 de l'ensemble vocal Ica Onna

Durée : 1 heure environ


En quelques mots…

Un office miroir entre période baroque et aujourd’hui : la messe de Madrid de Domenico Scarlatti, écrite au XVIIIe, est mise en regard avec des motets des XXe et XXIe siècles, recréant ainsi un office sur 4 siècles de musique.



Le programme


Domenico Scarlatti est un compositeur baroque et claveciniste virtuose italien, né à Naples le 26 octobre 1685, mort à Madrid le 23 juillet 1757.

Né la même année que Georg Friedrich Händel et Johann Sebastian Bach, Domenico Scarlatti passa la première partie de sa vie dans le sillage et à l'ombre de son père Alessandro Scarlatti, musicien très renommé et principal promoteur de l'opéra napolitain. Claveciniste virtuose, compositeur d'opéras, musicien de cour ou d'église, ses pérégrinations le menèrent à Naples, Rome, Florence, Venise, au Portugal, à Séville, à Madrid et à Aranjuez. C'est là qu'il terminera sa vie, ayant composé les quelque 555 sonates pour clavecin d'une originalité exceptionnelle qui le posèrent comme un des compositeurs majeurs de l'époque baroque et de la musique pour clavier.

La Missa quatuor vocum, aussi appelée « Messe de Madrid », fut retranscrite pour la Chapelle Royale espagnole. Cette messe est composée en style ancien. La dimension horizontale de l’écriture domine : les moments homophoniques (toutes les voix disent le même texte en même temps) sont bannis en faveur d’un flux sonore continuel. La densité et l’unité sont garantis par une répétition systématique de la même mélodie dans les diverses parties suivant le principe de la messe cyclique de la Renaissance.


Knut Nystedt, né en 1915 à Oslo, est un compositeur, organiste et chef de chœur norvégien. La plupart de ses compositions pour chœurs ou voix solistes sont écrites sur des textes sacrés ou des textes de la Bible. La musique sacrée ancienne, en particulier Palestrina et le chant grégorien, l'a beaucoup influencé.

Le motet Sing and rejoice est une pièce joyeuse et dansante exprimant la joie partagée de la libération de l’homme par Dieu.


Simone Plé (1897-1986) est une compositrice et pianiste française. Elle écrivit des œuvres principalement pour le piano, ainsi que des pièces pour orgue, des chœurs, de nombreuses mélodies et des pages de musique religieuse. Son Chant de prière est de facture traditionnelle, très simple, d’une grande finesse et sensibilité, demandant à Dieu de prendre l’Homme en pitié.


Trond Kverno, né en 1945 à Oslo, est un compositeur norvégien reconnu pour ses pièces chorales liturgiques. Son Ave maris stella – Salut à toi, étoile de la mer – est un motet dédié à la Vierge Marie composé en 1976. Là encore, on y retrouve une forte inspiration grégorienne, passerelle vers le passé.


Pablo Casals (1876-1973) est un violoncelliste, compositeur et chef d’orchestre espagnol. Il est également connu pour son engagement en faveur de la république et de la liberté, contre les dictatures, en particulier celle de Franco en Espagne. Tout au long de sa longue vie, Casals fut un défenseur acharné et enthousiaste du violoncelle, mais aussi de la musique dans une inébranlable foi dans les valeurs qu'elle peut transmettre. Ses enregistrements sont habités de cet enthousiasme et de son énergie, essayant de favoriser l'accès à la musique pour le plus grand nombre.

Son motet Salve Montserratina fait partie des 7 motets dédiés à l’abbaye de Montserrat. Ce motet est toujours chanté aujourd’hui pour les offices par le fameux chœur de garçons de Montserrat. Il fait largement appel au chant grégorien.


Compositeur, organiste et improvisateur de renom international, Thierry Escaich est une figure majeure de la scène musicale contemporaine. Né en 1965, Thierry Escaich est depuis 1997 organiste titulaire de la tribune de Saint-Étienne-du-Mont à Paris, en succession de Maurice Duruflé. Il se produit comme organiste dans le monde entier. Partout, il enthousiasme le public en mêlant les œuvres du répertoire à ses propres compositions et à des improvisations. Il excelle dans l’accompagnement de films muets, à l’orgue ou au piano.

Dans la liturgie latine, l’Alleluia est le troisième chant du Propre de la messe. Il est exécuté entre deux lectures. Ce moment d’exultation suit et précède un temps de méditation. C’est dans une intensité condensée à l’extrême que jaillit l’Alleluia d’Escaich. L’acclamation s’élève de voix en voix en un fugato obstiné. Presqu’en un seul souffle, l’écriture dense et accentuée de la polyphonie nous conduit à une sorte de transe jubilatoire.

Joaquim Homs (1906-2003) est un compositeur espagnol d’origine catalane. Son motet Antifona utilise en partie le contrepoint libre à l’ancienne, tout en ayant une écriture très instrumentale, avec une extrême précision des articulations à avoir sur chacune des notes.


Maurice Duruflé (1902-1986) fut titulaire du grand orgue de Saint-Étienne-du-Mont à partir de 1930. Il écrit en 1960 quatre motets sur des thèmes grégoriens. Epris de simplicité, il trouve son inspiration dans la mélodie grégorienne. Ubi Caritas et Amor, une antienne du Jeudi Saint composée en Italie au Xe siècle, se déroule ici dans en une déclamation syllabique d’une grande pureté.


John Tavener est né en 1944 en Angleterre à Londres, et clame être le descendant direct du compositeur du XVIe siècle John Taverner ! Son œuvre est très influencée par de nombreuses religions, et principalement la religion orthodoxe. On compare souvent Tavener à Arvo Pärt pour leur tradition religieuse commune. L’une de ses pièces les plus jouées est The Lamb – l’agneau – écrite pour les 3 ans de son neveu. Cette pièce, très simple, homorythmique, est souvent interprétée comme un chant de Noël.


Arvo Pärt, né le 11 septembre 1935 à Paide, en Estonie, est un compositeur estonien de musique contemporaine vivant à Tallinn.

Il est le créateur d'une musique épurée, d'inspiration profondément religieuse. Ses œuvres ont été jouées dans le monde entier et ont donné lieu à plus de 80 enregistrements, ainsi qu'à de très nombreuses utilisations pour l'illustration sonore de films et de spectacles de danse.

Son style se caractérise par son écriture minimaliste, qui donne une impression de simplicité. Le premier élément est l'utilisation de rythmes simples tels que « noire, blanche, noire, blanche » ou « blanche, noire, blanche, noire ». Cette simplicité se retrouve également dans l'utilisation de notes récurrentes et d'une certaine stabilité de la gamme. Pärt, contrairement à beaucoup de compositeurs des époques baroque, classique et romantique, n'utilise donc pratiquement jamais de modulations.

Arvo Pärt joue avec les contrastes de nuances et de timbres et avec une notion du temps très particulière. Son Da pacem Domine en est un excellent exemple.